- Forum de l'Association -

L'association Les Chroniques Tarnoisiennes organise des jeux de rôle grandeur nature de thème médiéval fantastique en région dijonnaise. Notre but est de promouvoir le GN en Côte d'Or en organisant plusieurs GN par an et en multipliant les rencontres.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Comment combattre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nanar,l\'ombre...

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 13/09/2008
Age : 27
Localisation : Plombiéres les dijon

MessageSujet: Comment combattre ?   Dim 25 Jan - 20:41

Lecon 1,les bases.



Lors d'un jeu de role vous serez amener a combattre des ennemit pour diverse raison.

Cepandant parfois l'issue du combat est inévitable mais avec quelque connaissance vous pourrez surement prendre la fuite ou vous défendre en attendant des renforts.

1/Repérés le terrain,analyser la situations.


Un bon guerrier doit d'abord connaitre l'environnement dans lequel il combat et éviter de se retrouver bloquer face a un obstacle ainsi que les possibilités qu'il aurat pour lui.

Si parmis vos ennemit il ya un officier ou un chef de meute et que vous avez les tripes pour provoquer celui-ci en duel,et bien alors faite le,de plus meme si votre adversaire est plus fort vous gagnerez un temp fou en attendant vos alliés.
Sinon combattez méthodiquement en accentuant sur la défense pour seulement vous frayez un passage pour prendre la fuite.

Si vous analyser le terrain,la situations et le nombre de chance de survivre alors toute les chance seront a vos cotés.


A bientot pour la lecon 2,utilisations des armes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clément



Messages : 30
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: Comment combattre ?   Dim 25 Jan - 20:56

j'ajoute mon grain de sel :

Pour se déplacer, il convient de montrer an minimum son corps à l'adversaire. Si on se présente à lui de profil, épée vers l'avant, cela minimise au maximum la surface à défendre. Il faut positionner ses pieds en L. Si tu es droitière, tu positionne le pied droit dans le prolongement de ton épée et le gauche perpendiculairement à celle-ci. Hum, pas très clair tout ça...
J'vais essayer de faire un schéma.

Io__

Le I représente ton pieds gauche, le o ta tête (avec le tronc en dessous, bien sûr) et le __ représente le bras avec lequel tu tiens ton arme. Ton pied droit se trouve juste en dessous.
Pour te déplacer, tu avances toujours ton pieds droit en premier si tu avances. Si tu recules, tu bouges d'abord ton pied gauche.

Donc pour avancer, ça donne : j'avance le pied droit, j'avance le pied gauche, j'avance le pied droit, j'avance le pied gauche...
Et pour reculer : Je recule le pied gauche, je recule le pied droit, je recule le pied gauche, je recule le pied droit...
Jamais l'inverse.

Il y a 6 parades pour l'escrime médiévale (le combat à l'épée, donc). Tu peux les voir ici :
http://www.orange.fr/bin/frame.cgi?u=http%3A//pp.auto.search.ke.voila.fr/
Avec la Prime et la Seconde, tu pares les coups aux jambes, avec la Tierce et la Quatre, les coups au tronc et avec la Quinte et la Sixte, les coups à la tête et aux épaules.

Autre chose : veille à le que ton épée soit toujours alignée avec ton bras et ton adversaire.

A
E
/

A
E
I

Le A représente l'adversaire, le E ton épée et la barre ton bras. Dans le premier cas, ton adversaire pourra te toucher au bras car il n'est pas correctement protégé par ton épée. Dans le second cas (le bon), il ne le pourra pas.

tiré de Trollcalibur, d'AlRaghan

Voici deux liens, très intéressants :
http://www.aufildugn.org/article.php3?id_article=80
http://www.aufildugn.org/article.php3?id_article=74
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien
Admin
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 18/08/2008
Age : 26
Localisation : Marsannay-la-côte

MessageSujet: Re: Comment combattre ?   Dim 25 Jan - 22:08

Merci à Bernard pour son initiative, et merci à Clément pour ses liens, qui sont à visiter absolument !

Je travaille actuellement sur les règles de combat du prochain GN.
Je rapelle également que la pratique du combat de GN aide beaucoup pour avoir de belles batailles et de beaux combats. C'est dans ce but que nous organisons des réunions et des entraînements, mais aussi pour agmenter la relation de confiance nécessaire dans un combat de GN.
A noter une chose : un combat de vraie escrime médiévale dure moins de 30 secondes, une dizaine secondes en général. Cela est dû à la précision des coups portés et au fait qu'un seul coup suffit la plupart du temps pour mettre hors-jeu l'adversaire (80 % des coups à la tête). Le GN permet de faire durer le "plaisir", mais pas de coups à la tête !
Quelque chose d'important : la simulation de la douleur liée aux blessures, la maniablilité des armes réelles, ainsi que la témérité des guerriers améliore la qualité des combats !
Préparez-vous !

_________________
Salutations bien basses.


Dernière édition par Fabien le Lun 2 Mar - 10:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquestarn.forumactif.org
Nanar,l\'ombre...

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 13/09/2008
Age : 27
Localisation : Plombiéres les dijon

MessageSujet: Comment combatre?   Lun 26 Jan - 11:43

Bonjour!

Autre petit truc,les techniques assimilés par clément sont ideal pour les débutants,cepandant il y a un truc a ne pas oublier c'est de savoir si votre adversaire est gaucher!

Le pire ennemit du droitier est le gaucher,pourquoi?
Parce que sa garde serat pile poil la meme que la votre,c'est frustrant de combattre un gaucher,c'est comme se battre contre un miroir.

Ps:Maxime Mourey est gaucher....


Aller voir les liens de Clément ils sont riche en instructions et en culture!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joris

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 21/09/2008
Age : 26
Localisation : Marsannay-la-côte

MessageSujet: Re: Comment combattre ?   Mar 27 Jan - 9:12

Ce que vous avez marqués est pas mal du tout ^^

Mais Clément il faut que tu vérifie ton lien:http://www.orange.fr/bin/frame.cgi?u=http%3A//pp.auto.search.ke.voila.fr/ car c'est un liens mort sa serait simpa que tu puisses le remettre Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clément



Messages : 30
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: Comment combattre ?   Jeu 29 Jan - 20:33

Effectivement, mais le lien n'est pas mort, c'est le site qui l'est xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien
Admin
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 18/08/2008
Age : 26
Localisation : Marsannay-la-côte

MessageSujet: Re: Comment combattre ?   Lun 2 Mar - 11:28

Salut !

Après avoir pas mal combattu, que ce soit avec mon petit frère ou avec Adrien, je pense pouvoir établir de premières conclusions :

- La façon de combattre de l'adversaire et son arme influe beaucoup sur le combat, et peut totalement déstabiliser. A l'épée, après m'être battu contre Adrien qui a tendance à enchaîner les coups rapidement, j'ai eu du mal contre Joris, qui fait de plus amples gestes et a plus d'hésitations qui jouent en sa faveur, comme des feintes. Lorsque nous avons utilisés la masse, le style de combat a totalement changé. Il faut préférer dans ce cas l'esquive à la parade !

- Souvent, lorsqu'une scéance d'entraînement débute, les combats sont brouillons et un des deux adversaires a l'avantage sur l'autre, uniquement grâce à un coup précis ou à un enchaïnement de cours que l'autre n'arrive pas à parer. Avec le temps, le duel a tendance à s'équilibrer, avec la mémorisation de la parade correspondant au coup porté.

- Attention aux habitudes. Depuis que je fais de l'escrime médiévale, je prends toujours mon épée à deux mains, et je me mets en garde basse, la lame pointant vers la gorge de l'ennemi. Ca, c'est une bonne chose, c'est réaliste. Par contre, j'ai tendance à toujours esquiver les coups en brandissant mon épée au dessus de ma tête, comme pour porter un coup fatal à la tête de l'adversaire. C'est un peu dangereux, ça ... De plus, lorsqu'on trouve un enchaînement qui va bien, pratique et esthétique, il arrive que l'on en use trop, de manière répétitive. Contre mon frère, avant-hier, j'utilisait toujours : coup sur l'épée, éventration. J'ai fait ça dix fois de suite. Ca marche, mais à force, l'adversaire prendra le dessus, surtout s'il apprends à esquiver l'attaque.

- Le combat au bouclier est totalement différent, mais très intéressant aussi !

- Pour ce qui est des armes : les armes Calimacil sont beaucoup plus solides et durables que les armes latex, un peu plus réalistes en général aussi. Avec ces armes, on oublie totalement le rique de casse de l'arme et on se bat sereinement. Bien sûr, cela implique qu'elles soient plus dures, mais pas trop à mon avis. Lorsqu'on les teste à froid, elles sont dures et font mal. Pendant les entraînements, elles font beaucoup moins mal, il faut juste parfois un peu serrer les dents, mais pas plus qu'avec un coup d'arme latex trop fort. Enfin, en GN, l'adrénaline prend le dessus, et je suis sur que les Calimacil ne sont absolument plus des armes douloureuses. J'ai tellement pris l'habitude de ces armes que lorsque j'utilise une arme latex, j'ai toujours peur qu'elle casse.

- Les calimacil sont plus fines et ont un niveau de détail beaucoup plus important que les armes latex, et sont réalistes de ce fait, mais il y a en général plus de défauts d'aspect que sur les armes latex (bulles sur la garde-pognée-pommeau, défauts de moulage, ligne de moule ... ).

- A noter aussi que les armes latex de la marque allemande Forgotten Dreams (chez les Etoffes de Camelot) sont toujours proportionnées pour du GN (armes très longues par rapport à la réalité, une vraie épée longue fait 90cm en réalité, 1m10 en latex ...), et sont surtout très légères ! Ma masse fait presque 300 grammes, alors que mon épée bâtarde Calimacil doit faire près du double ! On perd en maniabilité, on gagne en réaliste et en force.

- Autre avantage des calimacil : la personnalisation. Vous pouvez peindre votre arme aux couleurs de votre choix.

- Bien sûr, la différence se trouve aussi au niveau du coût. Une épée longue coûte entre 40 et 100 euros en latex, et entre 95 et 155 euros en mousse Calimacil. Attention, une arme Calimacil coûte plus cher chez les Etoffes de Camelot que directement chez Calimacil. Exemple : épée longue 130 euros chez les Etoffes, 93 euros chez Calimacil. Les frais de port ne sont pas élevées depuis le Canada, mais l'arme mets 6 à 8 semaines à arriver. Adrien a commandé de cette manière. A noter que l'épée Calimacil "l'Ecuyer" est beaucoup moins chère que les autres, 85 euros chez les Etoffes, 55 chez Calimacil, en courte, longue, ou bâtarde.

- On peut faire des coups d'estoc avec les Calimacil, en visant bien et en dosant la frappe. On a testé plusieurs fois sans problèmes.

- Investissez absolument dans une paire de gants en cuir ! C'est indispensable pour se protéger les doigts, et c'est esthétique Wink .

J'attends les commentaires d'Adrien et de Clément, principalement.

_________________
Salutations bien basses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquestarn.forumactif.org
Clément



Messages : 30
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: Comment combattre ?   Lun 2 Mar - 23:18

Bon , j'entame à mon tour un beau pavé sur ce sujet, je parlerais surtout de la façon de se battre avec un bouclier, la nécessité de créer une formation de combat, et pour finir l'utilisation réaliste des armes

donc débutons par le bouclier ...

Le bouclier est une arme défensive, permettant au porteur de sacrifier l'un de ses bras pour augmenter sa défense. Contrairement à l'épéiste " simple" , comme mon post précédent, se bat le pied droit en avant ( s'il est droitier), le guerrier armé d'un bouclier mettra en avant le pied du coté du bouclier :
http://hoplitebrigade.com/images/hoplite.gif

cette image montre la position habituelle du soldat armé d'un bouclier. Cette position permet au bouclier de couvrir un maximum la surface corporelle du soldat, présentant ainsi uniquement le casque, le haut de l'épaule et le pied à l'ennemi.
il existe des boucliers de formes diverses et variées : Rondache, écu, cintré, ... chacun sont apparut à des dates différentes, pour des utilisations elles aussi différentes : l'écu est principalement utiliser par les chevaliers durant le moyen age pour contrer les coups, sans être encombré par une énorme "planche". La rondache était utilisée par les vikings, pour former des lignes de boucliers, leur permettant d'avancer en étant protéger.
l'enchainement le plus courant avec un bouclier est d'attendre l'adversaire tenter une attaque, pour la repousser avec le bouclier, de cette manière, durant un cours instant, l'ennemi se retrouve sans défense.
Les armes les plus utilisées avec le bouclier sont : la lance ( cf image d'hoplites grecs), l'épée, le fléau, la hache à une main, la masse d'arme...
l'utilisation de plusieurs boucliers en même temps peut donner lieu à l'apparition d'une formation de combat

la formation de combat désigne généralement la position des soldats d'une unitée, cette position peut très bien être ordonné ( exemple la phalange) ou complétement libre, comme par exemple les tribus barbares germaniques.

La phalange :

La phalange est une colonne de lanciers lourdement armés conçue pour anéantir l'infanterie ennemie lors du choc.
la troupe d'hoplites se déploie en lignes serrées, épaule contre épaule, bras gauche replié vers le corps, en général sur 8 à 12 rangs.

« Le bouclier s'appuyait sur le bouclier, le casque sur le casque, l'homme sur l'homme ;
les casques à crinières se touchaient par leurs cimiers brillants,
dès qu'un guerrier se penchait, tant ils étaient serrés. »
— Iliade, XVI, 215-217

Au signal, la phalange, formation compacte, s'avance au pas de charge vers les lignes ennemies et provoque pour l'adversaire au moment du contact l'effet d'un choc contre un mur de bronze hérissé de pointes du même métal, effet amplifié par la poussée due à l'élan des derniers rangs. L'assaut au pas de course n'a pas pour effet que l'inertie au moment du choc, il permet aussi de laisser les lignes en mouvement exposées moins longtemps aux attaques des archers et frondeurs. Seuls les Spartiates adoptent la marche pour monter à l'assaut comme nous le décrit Thucydide dans son récit de la bataille de Mantinée en 418 av. J.-C. lors de la guerre du Péloponnèse.
La phalange, quelle que soit sa forme, est une formation qui combat en bloc et qui doit rester compacte afin de donner tout son potentiel.
Elle ne peut s'appliquer que dans une plaine, ou un endroit très grand, une forêt, un fossé ou même une butte bloque la formation toute entière

j'éditerais mon message pour terminer ma revue sur les formations militaires

Clément
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment combattre ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment combattre ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment s'y prendre avec les fantômes
» Et Si Un Riolu était stocké dans ma grotte ?
» [Guide] Le Château de Combat
» Débutant et j'ai besoin d'éclaircissement :(
» Bug - Cs force ( Prof. Chen )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Forum de l'Association - :: Technique et Atelier :: Technique-
Sauter vers: